[Test] F1 2010

Publié le par PressReplay.fr

Si la Formule 1 est un grand classique dans le monde du jeu vidéo, il est également un exercice de style relativement complexe, à l'image du sport lui même. Réussir à contenter les fan de réglages minutieux et de conduite sans aucune aide est une chose, mais il semble actuellement économiquement indispensable de donner envie aux joueurs moins exigeants de pouvoir enchainer les tours de piste en leur donnant plus de plaisir que de frustration. Après un volet 2009 (uniquement sur Wii) qui avait déjà beaucoup surpris, le studio Codemaster a t'il réussi à signer le grand retour du genre sur les consoles HD ?

 

f1-2010-xbox-360-111

Presque une simulation

Si le titre est présenté comme une simulation, il faut nuancer. Si il est vrai que chaque virage devient un piège une fois les aides désactivées, il est possible de profiter de celles ci tout en conservant le plaisir de vraiment piloter sa monoplace. Avec l'ensemble des aides actives, le joueur devra gérer le volant et l'acceleration, le reste étant pris en charge pas la console. Si ça peut être agréable pour découvrir les circuits, on a presque l'impression d'assister à la course sans vraiment pouvoir décider des risques que l'on souhaite prendre. Pour vraiment profiter du titre sans être un pilote pro, il faudra par exemple désactiver le contrôle du freinage et baisser le contrôle de traction.

Si la maniabilité propose quelque chose de très équilibré, il est cependant dommage que votre véhicule ait trop tendance à partir en tête à queue après une grosse acceleration. Difficile d'avoir un style agressif sans le payer très cher, même en cherchant à doser la pression sur la gachette/pédale, le titre semble bien peu tolérant à ce niveau. Autre élément important sur un jeu de course, l'impression de vitesse, et autant dire qu'a ce niveau, le contrat est plus que rempli. Les vues internes (que je trouve les plus jouables) en mettent vraiment plein les yeux, au point de réaliser pourquoi la F1 n'est permise qu'aux pilotes d'élite.

 

Weather--article image

Pour compléter l'ensemble, Codemaster a beaucoup travaillé sur la gestion de la météo, qui à elle seule peut modifier le déroulement d'une course. La conduite sous la pluie demande une vigilance extrême. La piste glissante étant aussi dangereuse que le manque de visibilité. Le premier virage d'une course sous la pluie se tranforme bien souvent en passage à l'aveugle. Ajoutez à ça des juges de courses avec des décisions parfois assez étrange (contacts et virages coupés), et vous comprendrez que finir une course sous la pluie se mérite vraiment ! Au cas ou ça se passerait mal, ils vous reste toutefois la possibilité de revenir quelques secondes avant l'accident à l'aide d'un "replay" salvateur, utilisable en nombre limité durant une course, mais tellement pratique !

 

478f1-2010-xbox-360-016

Un habillage de luxe

Difficile de critiquer F1 2010 sur ses graphismes. Un gros travail a été effectué pour coller à la réalité, que ce soit au niveau des circuits ou des monoplaces. Seuls quelques détails sans grosse importance gachent un peu le tableau. Parlons par exemple de certains sponsors présents sur les véhicules qui apparaissent de façon assez grossières (aliasing) ou encore des rétroviseurs non fonctionnels qui obligent à utiliser la vue arrière pour contrer les concurrents. Les dégats eux aussi ne sont pas un des points forts. Plus de détails aurait renforcé le réalisme de l'ensemble. Enfin, sur certains circuits il semblerait que la console ait un peu de mal à suivre. C'est principalement visible sur des courses aux décors chargés (Monaco) ou lors de grosses conditions climatiques. Rien de bien génant car assez rare et finalement bien géré pour ne pas pénaliser le joueur.

 

F1-2010-Monaco

 

Si ces quelques détails ne gachent pas le plaisir, il en est autrement de la gestion des priorités dans les stands. Il n'est pas rare de devoir attendre longtemps avant de pouvoir reprendre sa course, tout en voyant les autres concurrents vous griller la priorité. Les arrêts font partie de la course, mais ici ils participent bien trop souvent à fausser le résultat final.

 

image004Vous allez me détester, et impossible de me rouler dessus, c'est pas GTA ici !


Spectaculaire en course, c'est aussi très agréable dans les menus du jeu qui sont totalement intégrés à celui ci. Tout le titre se vit à travers les yeux du pilote que vous êtes afin de conserver l'immersion. Que dire de cet attachée de presse qui est capable de prononcer votre prénom... a part qu'a certains moments j'aimerai juste quelle se taise.

 

Champion du monde

Sans proposer de mode vraiment original, F1 2010 propose un mode carrière prenant et il est difficile de le laisser tomber une fois lancé. Se retrouver dans les stands avant chaque course, voir toutes ces personnes qui travaillent à votre succès, et écouter l'ingénieur en chef de l'écurie vous donner ses conseils et informations, tout est fait pour se transformer en pilote dans son salon. Si seulement cet ingénieur pouvait vous transmettre à temps certains évènements de courses tout serait parfait.

 

f1-2010-xbox-360-052

 

Nouveau pilote dans une écurie de fin de tableau, si vos résultats sont bons, vous pourrez un jour prétendre à un baquet chez Ferrari ou Red Bull. La encore le titre se rapproche d'une simulation en respectant les différences de performances des véhicules, mais pas au point de rendre toute victoire impossible en début de carrière. De toute façon, à quoi bon gagner un grand prix si c'est pour ne pas avoir la joie de monter sur le podium ? Oui, étrangement cette étape est absente du jeu, alors qu'en contre partie ils ont pensé à intégré la conférence de presse. Celle ci vous proposera différente réponses aux questions de la journaliste (toujours la même), de quoi vous montrer humble, prétentieux, voir même carrement détestable envers votre écurie.

 

f1-2010-xbox-360 presse

Le tout est épaulé pas un mode Grand Prix qui permet de se lancer rapidement dans une course unique, et le classique time attack pour les adeptes des chronos.Chaque mode (carrière comprise) est entièrement configurable, a vous de vous si vous voulez faire le nombre réel de tours, ou simplement une course plus rapide. Si tout cela est très classique, je vois finalement assez mal ce qu'un jeu de F1 pourrait proposer de plus.

 

Du multi, parce que c'est obligatoire

Ca fait partie du cahier des charges de la majorité des titres, et celui ci n'y échappe pas. Vous pourrez donc vous élancer en ligne avec pour possibilité de participer à un grand prix complet ou alors juste à une course ou votre position de départ est aléatoire. Je vous conseille vivement de jouer avec des amis ou des personnes sérieuses, car sans ça il y a de quoi rapidement être dégouté. Ce qui pose problème c'est surtout le comportement d'une majorité de joueurs qui confondent F1 et stock car... les pénalités étants assez aléatoires, ça reste souvent à leur avantage. Le mieux c'est peut être encore de tenter de battre les reccords des autres joueurs en time attack, la au moins il n'y aura personne pour vous rentrer dedans des le premier virage de Spa.

 

F1carsmash.Une image qui résume bien la façon dont se passe le premier virage...

 

On fonce ou pas ?

La réponse à cette question est simple. Si vous appréciez les jeux de courses, sans forcément y vouer un culte, vous apprécierez ce titre qui propose quelque chose de très équilibré et de fortement configurable. A vous de gérer les aides et d'utiliser, ou pas, ce fameux "replay" présent dans l'ensemble des jeux Codemaster. Si ce que vous recherchez c'est une simulation pure et dure, il sera également difficile de trouver mieux sur console. Pour les plus acharnés un volant est fortement recommandé pour pouvoir gérer au mieux les trajectoires et pouvoir sentir les vibreurs de chaque virage ou mieux doser la puissance des accelerations/freinages.

 

Formula-1-2010-PS3-XBOX-PC1-640x369

 

Un jeu très ouvert donc, et qui pourrait plaire à ceux qui d'habitude n'apprécient pas la Formule 1 et sa maniabilité élitiste. Les quelques défauts (qui seront certainement corrigés sur la version 2011) sont pardonnables, et à part pour le soucis des stands, presques anodins. Codemaster signe ici le grand retour du genre et ajoute la F1 à sa longue  liste de titres automobile de qualité.

 

Astha

 

Note : 8/10

(par Astha)

 

Cet avis et la note qui y est associée ne concerne que la personne l'ayant rédigé, ils ne reflètent en rien un avis général de la rédaction de PressReplay ni de sa communauté (naissante).

 

Gamerscore  Astha : 780/1000

Gamerscore Liddenfark : 130/1000 

Gamerscore Helixio : trop chiant la F1 !

Publié dans Test

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Astha 18/10/2010 23:29



Bah en fait en solo je n'ai aucun scrupule à faire de temps en temps quelques crash test ou accidents volontaires. En multi sur les jeux de course j'ai toujours cherché à la jouer réglo car sans
ça c'est de la victoire sans saveur.


Enfin, en multi en ligne, en local c'est toujours fun de défoncer son pote et de le regarder s'éclater dans un mur... mais ça c'est le reflexes Rock and Roll Racing qui restent, ou Destruction
Derby, au choix.



Cam 17/10/2010 13:24



Mouahahah, te lire te plaindre des joueurs qui confondent la F1 et le stock car, on croit rêver ! :p



helixio 16/10/2010 22:39



Ah non ,pas trop chiant, trop nuuuuuul !!!


Et puis il faut dire que j'ai eu le courage de lancer le jeu, c'est déjà un effort !