[Test] Fable 3

Publié le par PressReplay.fr

Les exclusivités devenant de plus en plus rares, mieux vaut ne pas se rater sur ces titres qui ont pour but de faire pencher le choix des joueurs vers une machine plutôt qu'une autre. Troisème volet d'une série entièrement dédiée à la Xbox, Fable 3 se doit de proposer une aventure à la hauteur des attentes... mais aussi à la hauteur des promesse du prolixe Peter Molyneux. Retournons donc visiter les terres d'Albion, celles qui nous ont déjà vu accomplir des grands exploits.


 

fable-3

   

Comme un air de révolte

Il est parfois difficile d'assumer le poids des actes passés de sa famille, qu'ils soient mauvais, ou bons, et le titre vous place immédiatement face à ce problème. Vous êtes le prince d'Albion, un poste prestigieux bien entendu, mais également trés frustrant, car les décisions sont toutes prisent par le roi, et c'est bien la le soucis, et le départ de vos ennuis. Le monarque actuel est loin de faire l'unanimité, et il semblerait même que de nombreux habitants souhaitent changer la situation dans la plus pure tradition française... et donc faire tomber des têtes. L'ambiance sonore permet dès le début de rendre la tension très palpable.

 

fable3e32010"Pas mal hein ? c'est français !" Orson Welles

 

Quand je serai grand, je serai Roi

La première partie de l'aventure consistera donc à renverser le pouvoir, en gagnant la confiance des différentes peuplades d'Albion.On retrouve donc l'aspect social cher à la série. A travers certaines quêtes, vous gagnerez peu à peu la loyauté de groupes et de bandes plus ou moins hors la loi, et à chaque fois, une promesse viendra sceller cet accord. Une fois sur le trône, à vous de décider si cette promesse doit être tenue, ou non. Une idée plus compliquée qu'il n'y parrait, car renforcée par un twist scénaristique lors de la passation du pouvoir. Ca aurait du rendre les décisions difficiles, et pourtant...

 

601f2d3d254b131e87fcdcb63037825b0e0534eb

Assumer les conséquences

Marque de fabrique de Fable, les différents choix sculptent votre personnage et la relation qu'il entretient avec les habitants d'Albions. Si une fois de plus lors des différentes annonces du jeu, l'accent a été mis sur cette caractéristique, le choix se limite pour chaque situation à 2 possibilités, à savoir être très méchant, ou alors très gentil, ce qui vous demande le plus souvent de dépenser de l'argent. Ici, la solution au problème, c'est le tas d'or sur lequel vous serez rapidement assis, et il est beaucoup trop facile de transformer ce tas en montagne !

 

FableIII1"j'aurais du faire une formation de patissier... connerie !" Logan, ex roi D'Albion

Une économie simpliste

Si votre talent les armes à la main sera déterminant au cours de votre aventure, l'économie et surtout l'argent sont également au centre de vos préocupatations... un peut trop même. Que ce soit avant votre arrivée sur le trône, ou une fois roi, il est tout à fait possible d'accumuler des montagnes d'or sans se fatiguer, et ainsi obtenir une solution rapide aux différents choix que l'on vous demandera de faire.

 

f2cbf02dc130x298

 

De façon concrète, en se lançant dans une carrière de patissier assez tôt dans votre aventure, vous devriez pouvoir devenir propriétaire de nombreux logements, et en tirer un revenu régulier. "Je fais 3 tartes et je deviens ton proprio"  et l'on résume assez bien la base de l'économie en Albion.Le tout s'accélère rapidement, car vous avez de plus en plus de logements, et les métiers rapportent également de plus en plus. La seule contrainte en tant que propriétaire sera de rénover régulièrement les différents biens, mais avec quelques millions de pièces d'or, on fait ça à la chaine sans même être inquiété par le prix. Si on ajoute que les items de soins et le matériel se trouve facilement sans avoir besoin de dépenser la moindre pièce, il serait bon de penser à agrandir la salle du coffre !

 

Constance visuelle

En ce qui concerne le gameplay, les adeptes retrouveront vite leurs marques, et les autres apprécieront une maniabilité assez instinctive basée sur 3 boutons et le temps de pression de la touche. A votre disposition les attaques au corps à corps, les attaques à distances, et la magie. A noter que les attaques à distance ne nécessitent pas de munitions, et que la magie est elle aussi utilisable à l'infini, ce qui la encore a pour effet de simplifier le jeu. Terminer Fable 3 sans mourrir est d'une facilité déconcertante, même un Zelda propose plus de défi à ce niveau.

 

4865"Si tu te sens débordé, spam la touche magie, et tu verras, tout ira bien"

 

Petite nouveauté dans ce volet, la disparition de l'inventaire, au profit d'un lieu entier dédié à cette tache : le sanctuaire. Une simple pression de la touche Start vous téléporte dans cette pièce ou vous pourrez choisir votre équipement, gérer votre fortune, consulter la carte et choisir de vous téléporter à un endroit précis... en bref, tout ce que fait un menu classique dans n'importe quel autre titre. L'idée sans être mauvaise, a pour but de ne pas casser l'immersion du joueur avec un menu austère... mais le fait de s'y retrouver trop souvent, à pourtant eu sur moi ce même effet. Il est même possible d'échapper à un combat de cette façon...

 

fable-3-preview-090310-2"... ah oui, et au cas ou ça marche aussi avec la touche de tir à distance..."

 

Visuellement, pas de révolution, ou très peu. C'est beau, ça se prête bien à ce style de jeu, mais j'ai beaucoup de mal à comprendre que ce 3ème volet puisse autant ralentir à certains moments, surtout dans les différentes villes. Oui il y a beaucoup de vie dans chaque village/ville, mais le second volet s'en sortait beaucoup mieux sur ce point. Sans être vraiment handicapant, c'est tout de même frustrant de rater une tarte ou un morceau de luth, juste à cause de ralentissements parfois vraiment très longs. Voir touner un GTA dans un monde totalement ouvert, sans chute de framerate, me fait penser que ça aurait été tout à faire possible pour Fable 3, qui semble bien moins vaste, et rempli de chargements.

 

Un jeu cahier des charges

Oui Fable 3 est un bon jeu, mais une fois de plus il est facile de constater que ce qui a pu être promis n'est réalisé qu'en partie, et que le titre se contente surtout de proposer une nouvelle aventure dans le royaume d'Albion. Fable 3 c'est beaucoup de Fable 2, et une simplification des combats qui rend le tout beaucoup trop facile, et réduit d'autant le plaisir, et surtout la durée de vie du jeu. Celle ci reste tout de même très correcte (comptez 20/25h) et renforcée par des quêtes annexes qui permettent d'explorer de fond en comble le royaume. La possibilité d'explorer le monde en coopératif rend le jeu encore plus simple, mais à au moins le mérite d'être proposé.

 

orig 39433 1 1288121764

 

Un titre à conseiller à ceux qui ont l'habitude d'être "déçus" par le résultat des promesses de ce cher Peter,  mais qui malgrés ses quasi mensonges, propose tout de même une aventure plaisante, que l'on a du mal à lacher avant la fin. Dommage que l'on ai pas forcément envie de le refaire pour voir l'effet d'autres choix.

 

Astha

 

Note : 7/10

(par Astha)

Publié dans Test

Commenter cet article