[Test] Fallout New Vegas

Publié le par PressReplay.fr

Votre colis a du retard et vous êtes coincé chez vous à cause de trois mutants et deux mercenaires décérébrés qui en veulent à votre peau mais son incapable de défoncer une porte ouverte. Rassurez-vous, vous êtes bien dans Fallout New Vegas et votre coursier vient de se faire descendre…

 

Les services postaux ne sont plus ce qu’ils étaient !

 

 

falloutnv1
 

En réalité le coursier c’est vous, ce que vous en ferez par le biais d’une sélection de compétences très diverses et éclectiques qui vous rendront parfaitement unique. Et vous êtes bien mort, enfin vous avez été laissé pour mort, une balle dans la tête. Il y en a peu qui s’en relève, mais vous… Enterré au milieu du désert du Mojave, près de New Vegas, et le font marqué d’un pruneau vous avez été sauvé par Victor le robot complétement barré qui affiche sur son écran la tête d’un cowboy des années 50. On dit merci à Victor, qui est un composant essentiel à la quête (principale). Pour ce qui est du fil rouge, votre but est de savoir qui vous a tué et pourquoi, mais aussi de récupérer votre colis.

 

On prend le même…

 

falloutnv2

 

Côté gameplay je ne vais pas passer par quatre chemins, si vous n’avez pas aimé Fallout 3 passez votre route, il est fort probable que vous ne trouverez pas votre compte dans ce New Vegas, et ceci pour diverses raisons. La première est l’utilisation du moteur graphique, qui reprend à l’identique celui de son prédécesseur, la seule variante ici concerne la teinte dominante du jeu qui, si elle était plutôt verte dans Fallout 3, devient jaune ici, plus fidèle à l’image qu’on se fait du désert, et le ciel devient bleu azur. Pour le reste pas de (bonne) surprise, c’est exactement identique. Le mobilier utilisé, la structure des égouts et couloirs, les portes, les ordinateurs, les trousses de soin, l’obscurité abusée des bâtiments, la lassitude de certaines routes et le bestiaire qui, si parfois il change de nom et de couleurs, est globalement le même.

 

Ce qui compte, c’est la réputation !

 

 

falloutnv3
 

Pour ceux qui ont aimé le troisième opus, pas de mystère, Fallout New Vegas est une énorme extension qui vous plonge dans l’univers de la côte est, là où la Confrérie de l’Acier s’efface pour laisser sa place à la RNC (République de la Nouvelle Californie). J’avoue n’avoir pas encore entamé sérieusement la quête principale afin de savourer chaque instant, et pourtant, sans avoir l’impression de voir beaucoup de choses, le compteur dépasse déjà les 12 heures de jeu. Le background est gigantesque, les personnages rencontrés intéressants et les quêtes annexes très variées. A celles-ci s’ajoute un système de réputation qui varie selon l’endroit où vous êtes. En gros si vous vous faites bien voir de la RNC vous serez bien accueillis dans chaque lieu où elle s’est imposée, en contrepartie vous deviendrez automatiquement l’ennemi de ses ennemis. De la même façon il est cette fois-ci possible de porter les vêtements de chaque faction en place, et ainsi, dans une certaine mesure, d’infiltrer un groupe entier. Là aussi tout se jouera sur votre réputation, car moins vous êtes apprécié, moins vous aurez de chance de pouvoir infiltrer un groupe ennemi. Ce système est plutôt intelligent à défaut de ne pas être inédit, et il rend vos décisions d’autant plus cruciales pour le déroulement de l’histoire.

 

Ce qu’il faut retenir.

 

falloutnv4.jpg

 

Inutile d’hésiter devant l’achat, fans de Fallout 3 allez-y les yeux fermés, en sachant qu’une fois de plus la durée de vie s’annonce démentielle même si la carte est plus petite. Je mets un bémol pour les trajets, il est toujours malheureux de ne pas pouvoir profiter de véhicules divers. D’un  autre côté le système de compagnons de route est encore plus sympathique qu’avant et beaucoup mieux mis en avant, l’exploration toujours aussi passionnante et la quête de compétences toujours entraînante. Alors oui, graphiquement ce n’est pas l’extase, pourtant je suis contre ceux qui décrient ce point, tant la carte est grande et les lieux à visiter nombreux. Pour ce qui est des bugs un patch est déjà disponible et il ne fait aucun doute que d’autres suivront, et enfin pour le doublage je n’ai pas rencontré de cas décevant, le casting vocal est limité mais les doubleurs s’en sortent plutôt bien.

 

Fallout 3.5 ?

 

falloutnv5.jpg

 

Valeur sûre pour certains, infamie pour d’autres, il ne fait aucun doute que New Vegas divisera les foules. S’il est évident qu’on ne peut pas le qualifier de Fallout 4, il demeure néanmoins un excellent investissement, plus qu’un Fallout 3.5, qui apporte assez de petites nouveautés pour satisfaire la communauté.

 

9/10

Par Lidden.

Publié dans Test

Commenter cet article